Menu Fermer

Témoignage : Cas de Saint-Thois (29)

Rien ne prouve officiellement leur culpabilité dans les décès qui ont touché des élevages finistériens. Mais la proximité systématique d’antennes téléphoniques jette un trouble et ajoute à la défiance croissante de la population à leur égard.

Partagez cette page :

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top